Suivi des finances

Publié le par Penzez paille

argentLe nerf de la guerre : "les gouenecs", les "copecs", les "tunes"

Ce point de l'autoconstruction n'est pas à prendre au second degré. Cela a son importance et demande de suivre très attentivement.

Les banques n'ont franchement pas l'habitude de contractualiser avec les autoconstructeurs. Ces "dossiers" ne sont pas facile à suivre car bien différent des projets de construction avec des entrepreneurs. Pour notre cas, nous nous sommes présenté à une période dite de "pré-crise" ce qui a facilitée les négociations. Pensez à prendre du temps à bien expliquer la signification de l'autoconstruction : présentation de dépenses nouvelles (outillage, transport, paille..) et de nombreuses factures à faible coûts (achat d'une scie sauteuse à 45€ = un déblocage). Plus vous expliquerez, moins vous aurez des surprises et des besoins de ré négociation.

La trésorerie est aussi un point que nous avons découvert. Chaque dépense est dans un premier temps réglée par nos comptes courants. Ensuite, la banque effectue des déblocages pour nous "rembourser". Il faut donc prévoir une trésorerie nécessaire pour assurer les fluctuations de dépenses qui, pour certains mois, peuvent être fortes. Sachant que ce compte courant assure la vie courante de la famille, vous pouvez vous retrouver sur la "paille" si vous n'avez pas anticipé ! Une des solutions est d'ouvrir un compte client dans les magasins, déposer les factures à votre banque avant de les avoir réglé.

Commenter cet article