Bûche ou pellet

Publié le par Penzez paille

Encore une question nous paraissant régler depuis longtemps. Cela faisait partir de nos certitudes : on prendra un poële à pellet pour son aspect pratique et rendement. Finalement, il nous a fallu une bonne conversation pour remettre le tout en cause. Voici l'état de nos réflexions :

 

pellet04

Avantages :

- Rendement hors pair grâce à sa teneur sèche (90%)

- pratique : sac de 15l à verser dans le poële et alimentation autonome par sa vis sans fi

- autonome : ne demande pas d'approvisionner régulièrement.

- moins de logistique : livré en sac, se stocke facilement et ne demande pas de préparation

- programmation possible avec des thermostats

 

Inconvénients :

- le BRUIT constat de la vis sans fin et de la ventilation : beaucoup se préoccupe de cet aspect. Les poëles sont plus ou moins performant sur la question phonique pour devenir désagréable.

- la circulation de l'air créée par la ventilation

- le manque d'une belle flambée : le pellet s'enflamme moins que la bûche. Manque de charme ! 

  

 

bois-bucheAvantages :

- son coût : habitant en campagne, on peut bénéficier de plan pour débroussailler des bois privés et disposer de bois peu cher. A condition de s'équiper dans une bonne tronçonneuse et d'avoir des week-end à y consacrer

- la flambée : magnifique et inégalable.

- le poële peut s'acheter facilement d'occasion (environ 1000 €) mais il est difficile d'en trouver un performant et peu puissant : environ à 4 à 5 kW pour notre maison

 

Inconvénients :

 - le maniement : combien de fois une bûche est-elle maniée entre le tronc d'arbre et le poële dans le séjour ? Bien de trop

- le stockage : la bûche a besoin de sécher quelques temps pour avoir une bonne combustion. Il faut donc disposer d'un peu de place autour de la maison pour effectuer cette rotation.

 

Comme la chaleur monte, nous pensons à mettre un ventilateur pour harmoniser la chaleur de la maison. Bref, la réflexion est loin d'être terminée. Si vous voulez apporter vos opinions, laissez-moi vos commentaires qui permettront d'enrichir l'article.

Commenter cet article