Au revoir Moutroulez, Bonjour la Penzé

Publié le par Penzez paille

maree-basse-sur-la-penze-1210839666-1168152-copie-1Avec l'autoconstruction de notre maison, on a souvent entendu ça :
(personne 1) - "Alors, dans combien de temps allez-vous habiter à Penzé ?"
(Kristell et Anthony) - Ben, dans un an
(personne 3) - Oui, mais ça fait un an que vous nous dites que vous habiterez dans un an.

Nous pensons que c'est la question la plus posée de toutes, et celle à laquelle on a toujours répondu au hasard. La planification du chantier reste aléatoire. On est loin de tout maîtriser. DESORMAIS, nous prenons cette question à bras le corps.

Nous déposons notre préavis de 4 mois à Morlaix. Donc nous pouvons dire "nous habitons dans notre maison dans 4 mois". Pour faire simple, pas dans sa totalité : seulement 2 chambres, une salle de bain, un toilette, une entrée et enfin une cuisine-séjour.

Alors, il nous reste énormément de tâches à réaliser :
- fin de pose du fermacell
- fin de pose des fenêtres et des volets
- installation du poêle et de son conduit
- bande et peinture au plafond
- installation du ballon d'eau
- pose des tomettes (accueil d'un stage compaillons bâtisseurs)
- enduit terre intérieur (accueil d'un stage compaillons bâtisseurs)
- enduit sur fermacell mural
- installation baignoire, vasque, carrelage, faïence et menuiserie
- raccordement plomberie
- raccordement électrique
- pose de parquet dans les 2 chambres

Eh ben, on n'est pas prêt de prendre des vacances !!! Comme toutes échéances, on risque de finir à la bourre. Toutes bonnes volontés sont les bienvenues.

Commenter cet article

Benoît 27/11/2011 11:37

Je confirme LA fameuse question du quand...
Bon courage pour la dernière ligne droite et toutes ces tâches au demeurant plutôt agréables si elles n'étaient pas si nombreuses, je vois que tu avances. Bravo.

Benoît

Penzez paille 27/11/2011 17:53



merci benoit de ce mot de soutien !


Anthony